Polynesie

2012

RAIATEA 
TAHAA ...

Tahaa fait partie des îles Sous-le-Vent dans l'archipel de la Société en Polynésie française. Elle est située à 230 km à l'ouest de Tahiti, elle partage le même lagon que l'île de Raiatea ...

Au centre des îles sous le vent, deux îles dans le même lagon, Raiatea et Taa’a. La première est dire « île sacrée » et la seconde, « l’île vanille ». Seule la première est dotée d’un aéroport, tout petit, laissant à la seconde un caractère encore tout à fait sauvage et intimiste du fait de son accès plus difficile.

Faisant partie des îles hautes, Raiatea est doté d’un réseau routier tortueux. Les routes serpentent comme elles peuvent, tantôt le long de la côte, tantôt au fond des vallées, ignorant superbement toute ligne droite.

Mais chaque virage est l’occasion de découvrir de superbes paysages.

Et, enfin, d’arriver à un lieu sacré, le marae de Taputapuatea, le plus grand du Pacifique. C’est une vaste esplanade couverte de dalles de corail desquelles émergent des autels qui servaient autant aux cérémonies politiques, religieuses qu’à des rassemblements plus profanes. 

 

jardindecorail7-resized
jardindecorail6-resized
marae20-resized
marae12-resized
motuoiseaux5-resized
motuoiseaux24-resized
opoa30-resized
motuoiseaux29-resized
opoabeach18-resized
P1050217-resized

 

Il ne faudrait pour rien au monde manquer la traditionnelle promenade en bateau autour de Taa’a, l’île vanille. Bercés de légendes locales nous découvrons un cadre absolument somptueux,  escorté de dauphins et de raies, avec, au loin, Bora Bora d’un coté, Huahine de l’autre pour parfaire la carte postale…. C’est magique !

Mais ce n’est pas fini : le jardin de corail nous attend. Promenade nautique sans effort, il suffit de se laisser  porter par le courant et de survoler les coraux peuplés de poissons multicolores et d’anémones dans quelques dizaines de centimètres d’eau transparente.

Toutes les photos sont faites depuis la surface, sans même se donner la peine de descendre : une bénédiction pour les novices et les fainéants !!!! Et en plus l’eau est délicieusement chaude.

Teva nous montre un tétrodon (en fait le vrai nom est tétraodon ou quatre dents en grec, plus connu sous le nom de fugu). Ce poisson a la particularité de se gonfler d’air ou d’eau en cas de danger et de se hérisser de piquants souples. La chair est comestible….si on sait la préparer car une poche abdominale contient un poison mortel.